Filtres

  • Résultats trouvés dans

Nouvelle convention

Nouvelle convention

La nouvelle convention


Depuis le 1er avril 2019 sont entrés en vigueur de nombreuses mesures de la nouvelle convention et notamment des premiers plafonnements tarifaires sur certains actes prothétiques.

Même si les soins conservateurs et prothétiques représentent pour le moment une part très importante de l’activité d’un cabinet dentaire, il existe heureusement de nombreuses opportunités de développement qui, non seulement correspondent aux attentes et besoins des patients mais qui en plus bénéficieront toujours d’une liberté tarifaire :

La parodontologie, tout d’abord, avec 1 français sur 2 âgé de 35 à 65 ans qui souffre d’une parodontite et nécessite des traitements adaptés.

Quant à l’orthodontie adulte, sa croissance ne s’arrête plus et cette tendance permet ainsi aux omnipraticiens d’intégrer cela dans leur arsenal thérapeutique.

La demande esthétique ensuite : d’après un sondage récent 79% des Français veulent des dents plus blanches et mieux alignées, 54% affirment que les dents jaunes sont le pire défaut d’un sourire. L’éclaircissement ambulatoire constitue désormais une solution fiable, facile à proposer, à mettre en oeuvre et aux résultats efficaces et reproductibles.

L’implantologie, enfin, dont aucun acte n’est plafonné. Deux fois moins de Cone Beam installés, deux fois moins d’implants posés en France par rapport à nos voisins allemands ou italiens, cela montre le chemin à parcourir, notamment dans la prise en charge des cas simples d’édentement pour lesquels la solution par bridge était encore souvent privilégiée.